Chargement… Chargement…

Conférence «La crise au Burundi: quelle évolution et quels impacts?»

L’association étudiante parascolaire AKIWACU et la communauté culturelle burundaise de Québec vous invitent à la conférence «La crise au Burundi: quelle évolution et quels impacts?», le vendredi 6 novembre 2015 de 18h à 20h à l’Université Laval (Espace Jardin du pavillon Alphonse-Desjardins).

Depuis quelques mois, le Burundi est plongé dans une crise politique et sécuritaire qui a vu des milliers de Burundais prendre le chemin de l’exil, perdant d’un coup leur maison et moyens de subsistance. Des centaines de personnes ont été emprisonnées sans procès, et les Nations Unies estiment que 200 civils ont perdu la vie depuis le début de cette crise, au mois de mai.

C’est dans ce cadre que les membres d’AKIWACU organisent une conférence-débat pour évaluer l’évolution de ladite crise ainsi que les divers impacts de cette dernière sur la vie des Burundais. Des questions pourront être posées aux panélistes et pourront ouvrir le débat sur les solutions qui peuvent être envisagées. La conférence s’adresse à la communauté académique de l’Université Laval, la communauté universitaire et la population de la ville de Québec.

Cette conférence sera rehaussée par la présence de madame Marguerite Barankitse, qui a déjà été récompensée à maintes reprises pour son action humanitaire au Burundi. Marguerite Barankitse, connue aussi sous le nom de Maggy, a créé la Maison Shalom à Ruyigi à l’est du Burundi à la suite de la guerre civile qui éclata en octobre 1993 après l’assassinat du Président Melchior Ndadaye. Au cours de son existence, la maison a hébergé environ 10 000 orphelins et enfants perdus, de toutes ethnies. De cette initiative, Mme Barankitse a reçu plusieurs prix prestigieux, notamment le prix Nobel des enfants décerné par la reine Sylvia de Suède et le prix de la Fondation Chirac. Par son incomparable compassion, Mme Barankitse a la vocation de transformer tout ce qu’elle touche. Avec Mme Barankitse, nous aurons l’occasion de revoir les conséquences de la crise qui prévaut au Burundi et de chercher la contribution à apporter quant à la résolution de cette crise.

Entrée libre (inscription obligatoire).

Veuillez confirmer votre présence par courriel.

Information
akiwacu@gmail.com
418 803-0800 ou 581 305-2341