Chronique «Activités avec production ou consommation d’aliments: quelles sont les règles à respecter?»

La_vie_Etudiante_UL_185X125La chronique «La vie étudiante à l’UL» paraît aux 2 semaines dans le Bulletin de la vie étudiante. Vous y trouverez de l’information sur les aspects logistiques et administratifs de l’implication étudiante. Cette semaine, nous vous proposons une chronique sur les règles à respecter et permis à obtenir pour une activité avec transformation et préparation d’aliments.

Événement de financement ponctuel avec transformation d’aliments

Il n’est pas rare de voir des associations étudiantes réaliser des activités de financement en vendant de la nourriture cuisinée par ses membres: BBQ, cupcakes, épluchette de maïs, souper culturel, buffet, etc. Ces activités sont fort appréciées par les étudiants et constituent pour les organisateurs une façon simple et efficace de financer les projets de leur association étudiante. Il faut toutefois savoir que dès qu’il y a vente de nourriture préparée, deux permis sont nécessaires, soit le permis de vente ou de collecte de fonds de la Direction des services aux étudiants (gratuit) et le permis événementiel du MAPAQ (34$). Le permis événementiel du MAPAQ est requis à l’instant où il y a transformation alimentaire (même un maïs soufflé fait sur place) avec vente, même lorsqu’il s’agit d’une contribution volontaire.

Au-delà du permis, la salubrité

Ce n’est pas tant le permis qui est important que les responsabilités qui viennent avec. En effet, lorsque vous obtenez votre permis événementiel du MAPAQ, tous les organisateurs préparant les mets s’engagent à lire et à respecter ce qui se trouve dans le Guide des bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité alimentaires. Vous êtes responsable de la qualité et de la salubrité des aliments que vous préparez, vendez et servez. Vous devez prendre les mesures nécessaires tout au long du processus pour qu’il n’y ait ni altération du produit, ni le moindre risque de le servir.

Activité avec consommation d’aliments sans permis

Vous n’avez pas besoin de permis lorsque la nourriture est donnée aux participants de l’activité. Toutefois, votre responsabilité quant à la salubrité des aliments servis demeure la même. Tous les organisateurs de l’activité doivent faire la lecture du Guide des bonnes pratiques d’hygiènes et de salubrité alimentaires et en maitriser le contenu.

Activité avec un traiteur 

Si vous vendez des billets pour un souper et que les mets sont préparés, transportés et servis par un traiteur, vous n’avez besoin que du permis gratuit de vente et de sollicitation de la Direction des services aux étudiants. En effet, tout traiteur exerçant sa profession de façon légale détient tous les permis requis pour le faire.

Liste des traiteurs accrédités par l’Université Laval

L’Université Laval possède une liste de traiteurs accrédités situés sur le campus et hors campus? Les associations étudiantes ne sont pas dans l’obligation de choisir un traiteur dans cette liste, mais cela est suggéré dans la mesure où ces derniers se sont engagés à aider l’Université Laval dans la réalisation d’événements écoresponsables: produits locaux, équitables, vaisselle lavable ou compostable, etc. N’hésitez pas à en faire soumissionner 2 ou 3 afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix pour votre événement.

Vaisselle et  ustensiles

Voici quelques suggestions pour favoriser un événement écoresponsable:

  • Invitez vos participants à apporter leurs assiettes et ustensiles lavables. Prévoir un lavabo muni d’eau chaude à proximité de l’activité avec brosses, savons et linges à vaisselle. Votre activité sera écoresponsable à cet égard.
  • Si vous faites affaire avec un traiteur, assurez-vous, lors de la soumission, qu’il vous fournisse de la vaisselle et des ustensiles lavables dont il s’occupe de la gestion entière (surtout le ramassage et le lavage) ou, à tout le moins, de la vaisselle et des ustensiles compostables.
  • Il existe des entreprises qui peuvent louer de la vaisselle lavable. Le tout vient généralement dans de grands caissons en bois. Selon le fournisseur, vous devez retourner le tout lavé ou pas, le magasinage est donc de mise.

Si, lors de votre activité, il y a également vente ou consommation d’alcool, nous vous invitons fortement à lire la prochaine chronique où nous vous expliquerons comment gérer cet aspect de votre activité.

Ricardo Codina
Conseiller à la vie étudiante
ricardo.codina@bve.ulaval.ca