Dévoilement des gagnants des concours interuniversitaires de photo et de BD 2021

Les finalistes du 35e Concours interuniversitaire de photographie et 12e Concours interuniversitaire de bande dessinée ont été dévoilé·e·s sur le site interuniversitaire le 8 avril.

Plus de 355 photos et 46 BD ont été soumises aux deux concours par 184 étudiant·e·s provenant des 10 universités participantes. Parmi toutes ces œuvres, une quarantaine de photographies et une vingtaine de bandes dessinées ont été choisies par les jurys pour constituer une exposition permettant d’admirer les créations exceptionnelles de celles et ceux ayant exploré avec sensibilité et créativité le thème de cette année, la démesure.

L’Université Laval bien représentée

Photographie

Le jury a accordé le 1er prix à Franziska Wadehn, étudiante au baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université Laval, pour son œuvre intitulée En pouces ou en centimètres?. L’originalité du propos, l’interprétation personnelle du thème ainsi que l’attention qu’a porté la photographe à la lumière ont impressionné les membres du jury.

Le jury a également remis des mentions à deux autres étudiants de l’Université Laval: Michael Osina, qui étudie en génie des eaux, se mérite la mention vision artistique pour son épreuve Énorme. Charlotte Hamel, étudiante en anthropologie, a reçu la mention impact visuel pour sa photo Le temps d’une vague.

Franziska Wadehn, En pouces ou en centimètres?

Michael Osina, Énorme

Charlotte Hamel, Le temps d’une vague

Bande dessinée

Le 1er prix a été remis à Charlotte Garneau (alias Rapace), étudiante au DESS en relations publiques à l’Université Laval, pour sa bande dessinée Trop d’émotions pour un si petit corps. Le jury a souligné la qualité du dessin, le rythme narratif, l’énergie et la force de la chute. Le 2e prix a été remis à Stéphanie Paquet-Marceau (alias Ninou), étudiante en design graphique à l’Université Laval, qui présentait l’œuvre Corps Verts. Les membres du jury ont apprécié le choix des couleurs, le découpage et la beauté du dessin.

Des mentions ont également été remises à des bédéistes de l’Université Laval qui se sont démarquées: Sonia Fournier Lehoux, étudiante en design graphique, a reçu la mention efficacité graphique pour sa bande dessinée Conseils de Mémère. Sandrine De Carufel, étudiante en design graphique, s’est méritée la mention mise en page pour Maux comptent triple. Finalement, Charlotte Garneau, la lauréate du 1er prix, s’est vue décerner un deuxième honneur avec la mention qualité des dialogues pour une seconde bande dessinée soumise, L’univers est-il de la bonne grandeur?.

Charlotte Garneau, Trop d’émotions pour un si petit corps

Sonia Fournier Lehoux, Conseils de Mémère

Sandrine De Carufel, Maux comptent triple

Charlotte Garneau, L’univers est-il de la bonne grandeur?

 

Stéphanie Paquet-Marceau, Corps Verts

 

Félicitations aux étudiants de l’Université Laval!

Information
Ricardo Codina
ricardo.codina@bve.ulaval.ca