Exposition «Utopie/Dystopie : L’esthétique des possibles»

Le Comité d’exposition des étudiants en histoire de l’art de l’Université Laval vous invite à son exposition «Utopie/Dystopie : L’esthétique des possibles» présentée du 2 au 27 mai 2022 à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. Venez admirer les œuvres de treize artistes sélectionnées par les commissaires Hugues Dupuis et Virginie Brunet-Asselin.

Le contexte actuel de tension et d’appréhension est un terreau fertile à l’affleurement de nouvelles constructions imaginaires utopiques et dystopiques. Les treize artistes du projet abordent ces notions fondamentalement existentialistes de façon personnelle, que ce soit sous un angle historique, identitaire, politique ou environnemental.

«Utopie/Dystopie» souhaite montrer l’aboutissement créatif de ces questionnements profonds, cristallisés puis matérialisés dans une pluralité de pratiques artistiques. Les œuvres sont réunies autour des concepts larges d’utopie et de dystopie, lesquelles permettent, par le biais de la construction imaginaire et sous le couvert de la fiction, d’alimenter des réflexions sociétales et de remettre en question les modèles contemporains. Ceux-ci tiennent lieu d’exutoires, l’un idéalisé et sublimé, l’autre lucide et prophétique, exacerbant les problématiques préexistantes de nos sociétés actuelles afin de prévenir d’éventuelles dérives du système.

Les artistes participant à cette exposition sont : Catherine Jean-Baptiste, Claire Borham, Melza Harvey, Charles Robichaud, Mélanie Côté, Nana Quinn, Gabrièle Fontana, Laurence Gravel, Maurane Paradis, Olivier Roberge, Mathilde Bois, Sophie-Laurence Brown et Amélie Laurence Fortin.