Participants pour une interview Mistag: le projet vidéo donnant une voix à la diversité de la maladie mentale

«Mistag» est un projet vidéo. Il s’agira d’une série de vidéos courtes sur YouTube interrogeant des personnes souffrant de maladies mentales de toutes sortes. Les questions ne porteront pas sur les symptômes et les mauvaises expériences, nous désirons montrer la personne et non plus la maladie. Le but est que tous ensemble et venant du monde entier, on prouve que nous sommes les mêmes dans nos différences et que nous défendons tous la même cause. Il est temps que la maladie mentale ne soit plus un tabou. Si vous êtes intéressés à être interviewé contactez-nous et s’il vous plait faites en part à ceux qui pourraient être intéressés autour de vous !

Comme vous le savez, la stigmatisation de la maladie mentale n’est pas seulement un fardeau pour la personne vivant avec un trouble, mais également pour sa famille, son/sa partenaire, ses enfants et ses amis. Cependant, pour changer les mentalités, nous devons toucher les jeunes. Alors, comment atteindre une jeune génération? Comment pouvons-nous les aider à réduire la stigmatisation au lieu de les aider à mettre plus facilement les gens dans des cases et à augmenter les stéréotypes?

L’idée de «Mistag» est de susciter plus d’empathie chez les jeunes et de le faire avec les réseaux sociaux. «Mistag» sera un ensemble de courtes vidéos sur YouTube, les jeunes y étant plus exposés que les sites Web. Ce sera une chaîne Youtube pleine d’interviews de personnes souffrant de schizophrénie, de troubles bipolaires, de dépression, de troubles anxieux, de troubles de la personnalité, de troubles alimentaires, etc. montrant qu’un diagnostic ne représente pas un type de personne. Ces vidéos doivent être courtes pour attirer l’attention jusqu’à la fin. Ils auront une touche d’humour pour dédramatiser et créer contact et empathie. Il est vraiment important d’éviter le piège à la pitié, et il n’est pas nécessaire de parler de son diagnostic!

Comme vous le savez probablement, la stigmatisation liée à la maladie mentale a augmenté depuis que les gens sont plus conscients des diagnostics, c’est là que «Mistag» apporte une touche d’humour et de simplicité. Laissez-nous expliquer! Il n’y aura pas de questions comme « quels symptômes avez-vous », « comment avez-vous obtenu le diagnostic », etc., comme ce qui a été fait auparavant. Au lieu de cela, ce seront des questions basées sur les expériences que la personne a vécue dans sa vie et si, par exemple, à la question « Quelles sont vos combats quotidiens », vous répondez: “aller au travail plutôt que rester à la maison à jouer à des jeux vidéo « , cela prouve qu’il faut cesser de croire qu’un diagnostic signifie être « différent ». Voici quelques exemples de questions: « Que voudriez-vous que les gens comprennent / sachent? (À propos de votre expérience) », « Quelle est la blague que vous êtes le seul avez le droit de dire? ».

Avec «Mistag», nous visons à recueillir des témoignages du monde entier, à montrer que le combat est réel et universel, que nous sommes tous identiques et en même temps si différents dans nos propres luttes, quelles que soient notre religion, notre nationalité, notre langue, etc. la honte et le silence autour de la maladie mentale doivent cesser!

Information
Page Facebook
yaelle.halberstam.1@ulaval.ca