Famille

Association des parents-étudiants de l’Université Laval (APÉTUL)

L’Association des parents-étudiants de l’Université Laval (APÉTUL) place les intérêts et les valeurs des parents et de leurs enfants au cœur de ses démarches. Elle dirige les parents vers les ressources spécialisées offertes sur le campus et ailleurs. Elle travaille à augmenter la visibilité des parents étudiants afin de créer des réseaux d’entraide. Elle propose une série d’activités susceptibles de faciliter grandement la vie des parents, tel un bazar annuel. De plus, l’APETUL met un local à la disposition de ses membres pour y étudier, allaiter, dîner en famille ou faire un travail d’équipe accompagné d’enfants. Ce local est adapté pour répondre aux besoins des familles. Enfin, l’APETUL propose un site Internet regorgeant d’informations sur la parentalité aux études et la conciliation études-travail-famille.

Information
Pavillon Maurice-Pollack, local 2229
418 656-2131, poste 3405
assoparentsul@gmail.com
www.apetul.asso.ulaval.ca

Enseignement primaire et secondaire

Au Québec, il existe des établissements d’enseignement primaire et secondaire publics et privés. Pour inscrire votre enfant dans une école privée, adressez-vous directement à la direction de l’école. Pour inscrire votre enfant dans une école publique, contactez la commission scolaire de votre secteur. Les commissions scolaires sont des organisations qui chapeautent les écoles publiques. Quatre commissions scolaires couvrent le territoire de la ville de Québec.

Pour inscrire votre enfant, vous devez présenter différents documents légaux comme son certificat de naissance, votre permis d’études et votre CAQ.

Parmi les établissements d’enseignement privé, le Collège Stanislas de Québec se distingue puisqu’il est de droit québécois sous convention avec l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger. Il poursuit la mission de former des élèves de la maternelle au baccalauréat (collégial II) selon les programmes et méthodes du ministère français de l’Éducation nationale. Pour y inscrire votre enfant, communiquez avec la direction de ce collège.

Fiscalité

En tant que famille vivant au Québec et au Canada, vous pourriez bénéficier de plusieurs avantages fiscaux et prestations. Le gouvernement du Canada offre, entre autres, la prestation fiscale canadienne pour enfants (PFCE) et la prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE). Pour sa part, le gouvernement du Québec aide les familles avec le soutien aux enfants.

Les deux paliers de gouvernement proposent également de nombreuses mesures fiscales avantageuses pour les familles telles que le crédit d’impôt pour les activités artistiques et sportives des enfants et le crédit d’impôt pour les frais de garde d’enfants. Parcourez les sites de Revenu Québec et de l’Agence du revenu du Canada pour vous renseigner sur les différents programmes et démarches à entreprendre.

Finalement, si vous cotisez à un régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour vos enfants, vous pourriez avoir accès à certaines subventions des gouvernements québécois et canadien.

Formalités d’immigration

Votre conjoint et vos enfants peuvent obtenir des permis de travail, des permis d’études ou des fiches visiteurs pour vous accompagner lors de votre séjour.

Pour obtenir les informations sur les démarches à entreprendre, consultez la section immigration du site Web de l’Université Laval.

Programme Accès-Loisirs

Accès-Loisirs est un organisme communautaire qui a pour mission d’offrir gratuitement les loisirs sportifs, culturels et de plein air aux personnes ayant de faibles revenus. Pour plus d’information, consultez la section «Inscription» de leur site Web.

Services de garde d’enfants

Des services de garde d’enfants sont présents dans tous les quartiers de la ville de Québec. Il existe différentes catégories: centres de la petite enfance (CPE), garderies subventionnées, garderies privées et milieux familiaux.

Certaines places sont partiellement financées par le gouvernement du Québec. Ce sont les places à contribution réduites à 7,30$ et plus par jour et dont le coût est modulé en fonction du revenu des parents. Pour y avoir droit en tant qu’étudiant étranger, vous devez être titulaire du CAQ, d’un permis d’études et être récipiendaire d’une bourse d’études du gouvernement du Québec (Programme de bourses d’excellence pour étudiants étrangers – PBEEE). Certains étudiants étrangers détenant un permis de travail peuvent aussi être éligibles, de même que ceux détenant un Certificat de sélection du Québec (CSQ).

En milieu privé (garderie ou milieux familiaux), le coût varie généralement entre 35$ et 50$ par jour. Notez que bien souvent, il est possible pour les parents de recevoir des crédits d’impôt qui réduiront le coût réel payé.

Vous pouvez utiliser le calculateur du site internet du ministère des Finances du Québec afin de déterminer le coût net des frais de garde. Cet outil vous aidera à mieux évaluer les différentes options.

Trouver un service de garde

Pour vous inscrire sur les listes d’attente des services de garde subventionnés (CPE, garderies et certains milieux familiaux), rendez-vous sur le site internet de La place 0-5. Les deux CPE présents sur le campus, la Petite Cité et le CPE Centre Jour, utilisent cette liste d’attente.

Les garderies privées et les milieux familiaux (offrant ou non des places subventionnées) ont la liberté d’utiliser les listes d’attente de La place 0-5 ou leur propre liste d’attente. Vous devez donc les contacter directement afin de savoir s’ils ont des places disponibles et pour connaître le fonctionnement de leur liste d’attente.

Pour trouver un CPE, une garderie ou un service de garde en milieu familial dans votre quartier, visitez les sites suivants:

Ministère de la Famille
Section «Services de garde», «Localiser un service de garde»
www.mfa.gouv.qc.ca

La place 0-5
www.laplace0-5.com

Ma garderie
www.magarderie.com

Autres sites:
www.lebottin.com
www.lespacs.com
www.kijiji.ca

Services de garde en milieu scolaire

L’horaire des élèves de la maternelle et du primaire coïncide rarement avec celui des parents qui étudient ou qui occupent un emploi. Par exemple, les écoliers ont parfois congé pendant un jour ouvrable. La plupart des écoles offrent des services de garde en milieu scolaire qui s’occupent des enfants avant le début des cours le matin, le midi et après la classe. Les élèves qui fréquentent ces services après la classe peuvent en profiter pour faire leurs devoirs et leurs leçons.

Les parents qui confient leur enfant aux services de garde en milieu scolaire doivent débourser des frais. Renseignez-vous auprès de l’école de votre enfant ou communiquez avec votre commission scolaire pour connaître les écoles qui offrent ce service.

Système scolaire québécois

Le système d’éducation québécois comporte 4 ordres d’enseignement: primaire, secondaire, collégial et universitaire.

Dès l’âge de 5 ans, les enfants peuvent fréquenter une année facultative d’éducation préscolaire appelée: maternelle. La maternelle est gratuite, comme c’est le cas pour l’enseignement primaire et secondaire public. Les études primaires débutent à l’âge de 6 ans et durent 6 ans. Suivent les études secondaires qui sont généralement de 5 ans et mènent à l’obtention du diplôme d’études secondaires (DES). Une ou deux années supplémentaires mènent à un diplôme d’études professionnelles (DEP) et donne accès au marché du travail. Par la suite, vient l’enseignement collégial qui est le premier niveau de l’enseignement postsecondaire. Le diplôme d’études collégiales (DEC) est attribué à la fin de ce cycle d’études. La durée des études collégiales est normalement de 2 ans pour quelqu’un désirant poursuivre ses études à l’université (formation préuniversitaire) ou de 3 ans pour celui qui souhaite ensuite se diriger directement sur le marché du travail (formation technique).

L’enseignement universitaire est réparti sur 3 cycles d’études. Le 1er cycle, d’une durée de 3 à 4 ans, mène à l’obtention d’un grade de baccalauréat. Le 2e cycle, d’une durée d’environ 2 ans, conduit à l’obtention d’un grade de maîtrise et le 3e cycle, d’une durée de 3 à 5 ans, à l’obtention d’un grade de doctorat.

 

Pour en savoir davantage sur la vie en famille au Québec, vous pouvez aussi consulter le Webmagazine: Élever ses enfants au Québec.